The Hans Christian Andersen Center

Dato: 22. december 1869
Fra: Ukendt   Til: A.M. Jougle
Sprog: fransk.

[Omtalt i brev: Brev og ordret citeret i Brev]

A. M. Jougle, diteur du Journal des trangers.

Monsieur le Rdacteur,

En parcourant l'autre jour votre liste, j'ai trouv, parmi les nombreux trangers descendus l'htel de la pension Suisse, le nom de M. Andersen, conseiller d'Etat, Danois.

Voil un haut fonctionnaire danois, me suis-je dit, quie vient se reposer de ses travaux de bureau dans notre beau climat de Nice. Mais qui sait? Les Danois aiment passer de ces sortes de titres leurs clbrits littraires et artistiques. Au lieu d'un foncionnaire, ne serait-ce pas le pote? - Allons aux informations! En me dirigeant vers les Ponchttes, en pensant aux contes dlicieux du pote du Nord, les plus doux souvenirs de jeunesse se rveillait dans mon coeur. Je me fis annoncer, et c'tait lui, le pauvre enfant de la Fionie, le bon, le grand Andersen, dont les contes et romans sont traduits dans toutes les langues civilises, dont le nom est vnr et bni par tous les enfants, par tous les amateurs du bon et du beau.

Vous donnez ordinairement aux rois par la grce de Dieu, une place part dans votre liste; voil un pote par la grce de Dieu, et dont la royaut est sanctionne par le suffrage universel le moins suspect. N'aurex-vous pas aussi une place dans votre feuille pour annoncer nos concitoyens et nos htes d'hiver que nous avons le bonheur de possder parmi nous:


Hans Christain Andersen

ST.

[HCAs hndskrift:] Journal des Etrangers Correspondance de Nice 22 Decembre 1869.

Tekst fra: Solveig Brunholm (Microfilmscan 13, 248)