The Hans Christian Andersen Center

Dato: 18. oktober 1855
Fra: H.C. Andersen   Til: Rosalie Du Puget
Sprog: fransk.

[ikke gotisk hndskrift]

Copenhague 18 Oct: 1855

Aprs avoir pass l't dans le midi de l'Allemagne et en Suisse je suis depuis quelques jours de retour Copenhague ou j'ai trouv l'aimable lettre que Vous m'avez fait l'honneur de m'adresse et quie, ce qu'on m'a dit, a t remise par un voyageur. Ce n'est donc qu' prsent que je puis Vous temoigner ma reconnaissance de l'intrt que Vous portez mes productions potiques et quoique je n'aie vu aucune de Vos traductions je compte sur Votre got et Vos soins; en demandant l'auteur tranger la permission de traduire ses ouvrages Vous avez assez prouv la dlicatesse de Vos sentiments. Je Vous prie donc de mettre sur Vottre traduction les mots: "Avec approbation de l'auteur". Je me rjouis bien a parcourir le premier livre que Vous rendrez intelligible a une grande nation. Ce sont mes romans (l'Improvisatuer", "OT", "un simple mntrier", "les deus baronnes") que Vous avez surtout eu en vue; permettez moi, cpendant de Vous faire observer qu'en Danemark, en Angleterre, et en Allemagne ce sont surtout mes "Contes" et "Historiettes" qui ont attir l'attention, ainsi qu'un petit ouvrage: Billedbog uden Billeder", j'ajoutera encore "le Bazar d'un pote" et "en Suede"; je regarde ce dernier comme une de mes meilleures productions. Tous ces livres sont en prose. Parmi les traductions trangeres l'dition complte publi par le libraire Lorck a Leipzic est la meillure; mais en supposant que la langue danoise Vous soit connue je Vous recommande l'edition de mes ouvres completes en original.

Vous m'aviez fait l'honneur de m'ecrire il y a quelques annez et Vous croyez Votre lettre perdu; il n'en est pas ainsi. Si je m'en souviens bien, c'tait en 1847 que Votre lettre en passant par Copenhague, m'est arriv en Ecosse ou j'tais alors; je Vous repondis l'instant, et c'ect donc ma lettre qui doit s'tre gare.

J'espere que cette lettre aura une meillur sort, et Vous prie, Mademoiselle, d'agreer les expressions de ma haute consideration.

Hans Christian Andersen.

Mademoiselle Du Puget

Membre de l'Academie des Sciences belles lettres de Caen.

se Brev

Tekst fra: Solveig Brunholm