The Hans Christian Andersen Center

Dato: 26. april 1843
Fra: Auguste Barbier   Til: H.C. Andersen
Sprog: fransk.

Theodore Koerner; tu le 26 aout 1813.

Potes, marions la lyre avec l'epe

quand ltranger vainqueur foule le sol natal,

et quand la Libert mortellement frappe

expire sous les pas d'un conqurant brutal.

la Muse ne peut plus avoir l'ame occupe

des rves purs de l'art: ah! dans se jour fatal,

la Muse c'est Pallas de fer enveloppe

poussant aux durs combats sur un chant martial.

eh bien! va donc rimeur! les lourds canons mugissent

d'une lueur de sang les vastes cieux rougissent,

des vallons en vallons roulent les cris de mort;

la justice est pour toi, ta terre est usurpe;

frappe, divin chanteur, et quelque soit ton sort

sois deux fois immortel par la lyre et L'epe.

Paris 26 avril 1843.

Auguste Barbier

Tekst fra: Se tilknyttet bibliografipost