The Hans Christian Andersen Center

Dato: 8. august 1847
Fra: Henrietta Maria Stanley   Til: H.C. Andersen
Sprog: fransk.

Cher Monsieur Andersen,

En vous priant de faire Edinburgh la connaissance de ma cousine Miss Rigby j'espre faire un plaisir vous comme elle. Qu'elle desirera faire votre connaissance et vous cultiver va sans dire. De votre cote vous trouverez en elle une femme du monde aimable, spirituelle, adoree de tout ce qui l'entoure. Elle est artiste de l'me comme de fait, et quelle artiste! Elle est connue et trs apprecie en Angleterre aussi comme femme auteur des plus distingus, quoiqu'elle ecrit sans donner son ,nom au public. Les Letters from the Baltic ont eu beaucoup de retentissement: ses artic1es dans le Quarterly Review sont toujours admirs comme les choses les plus frappantes du jour. Je gagerais ma tte qu'elle est une de vos admirateurs les plus enthusiastes dans ce pays. Je connais son coeur - je connais ses gouts. Elle doit vous adorer. Au reste elle sympathise toujours avec moi: et il n'y aurait plus de sympathie si elle ne vous etait pas zugezogen au possible comme homme autant que comme auteur.

Mai il n'y a pas question de moi ici - et je vous ai deja fait ma dec1aration de tout coeur - J'espre que vous allez vous cherir reciproquement.

Ma cousine demeure chez ma tante: mais je vous ai adresse la lettre a elle plutot qu'a sa mere, puisque c'est a elle que &je veux vous adresser particulierement.

J'espre vous revoir - je pars demain mais je reviens Lundi soir. Mais en cas que je ne vous vois pas, reeevez mes adieuz - mes souhaits pour votre bonheur et tout ce succes dans la vie que'le' monde doit vous accorder. Je prie aussi que la superstition Ecossaise se ralise qu'on se voit toujours deux fois au moins.

[Resten af brevet mangler.]

Tekst fra: Se tilknyttede bibliografiposter