The Hans Christian Andersen Center

Dato: 18. marts 1863
Fra: H.C. Andersen   Til: E. Dentu
Sprog: fransk.

Paris 18 mars 1863

Monsieur,

Je prend(!) avec regret la libert de vous dire, que je ne puis pas tre satisfait de la dernire traduction de mes contes, des phrases entires y ont t introduites et on y a donne plac a plusieurs contes, que je n'ai pas ecrit, et qui circulent ici sous mon nom, savoir:

Le sage

Le Roi des Tireurs

Saint Nepomucene

Le moulin de Djable

Le mareehal ferrant

Le Saint, le paysan et le foie d' Agneau.

Ceux-ci devront tre mis de ct dans une nouvelle dition, j'espre, Monsieur, que vous vous conformerez ce dsir!

Sur l'obligeante demande, que vous m'avez faite pendant notre court entretient(!), j'ai l'honneur de vous indiquer deux de mes romans, qui je crois plairont s'ils sont bien traduit savoir

l) "Rien qu'un musicien (Kun en Spillemand)

2) Les deux baronnes (De to Baronesser)

Je prends en outre la libert d' appeler votre attention sur mes tableaux de voyages

l. En Sude (I Sverrig)

2. Le Bazar d'un pot (En Digters Bazar).

Ce dernier est mon voyage en Italie, en Grce et en Orient.

Je vous prie, Monsieur d'agreer l'assurance de mes sentiments distingus!

H. C. Andersen.

Tekst fra: H.C. Andersens Hus